Jean-Philippe Le Rhun
Instruments a vent en bois

Bonjour

Je m’appelle Jean-Philippe Le Rhun, je suis Trégorrois né à Tréguier en 1978. Je vous présente brièvement le parcours qui m’a conduit à être aujourd’hui créateur d’instrument de musique à vent.

J’ai passé un B.E.P Tourneur/fraiseur /ajusteur au lycée Felix Le Dantec de Lannion en 1997, puis obtenu un bac pro en productique mécanique en 1999. Je faisais déjà de la musique depuis l’âge de 17 ans : mon premier instrument étant la guitare, je jouais dans des groupes de rocks au lycée.

J’ai fait mon service national en tant qu’objecteur de conscience en l’an 2000. A cette époque, je me suis mis à jouer simultanément de la flûte et de la clarinette. Ma première flûte était une petite flûte indienne en roseau achetée dans une boutique d’artisanat d’import : je n’ai pas trouvé de flûte aussi juste depuis. Ma première clarinette était un genre de dinosaure en bakélite, je me demande aujourd’hui comment j’ai pu apprendre à jouer et faire des concerts là-dessus.

Je me suis mis à faire de la musique bretonne avec des compères sonneurs puis à fabriquer mes premières flûtes en plastique et des sifflets en sureau.

Je me suis fait un peu d’argent pour me payer des instruments meilleurs puis j’ai, au fil du temps, porté un vif intérêt pour les musiques du monde, traditionnelles . J’ai acquis un style de jeu. J’ai joué et joue encore dans plusieurs groupes de genres différents allant de la musique expérimentale (acouphène Nantes 2004) à la musique traditionnelle française (Les becs bruns 2005-2006, Afolk 2014) et la musique bretonne (Roll Diroll 2000-2004, Ar Vilin 2005, Josik 2012, Jayan 2013) en passant par des compos rocks (1996-1999) ou encore de la musique d’inspiration Yiddish (Klezcoat 2007-2008, La Lada 2009-2010).

En 2004, j’ai passé 1 an à Nantes où j’ai fait une formation de dessin technique, déjà, en vue de fabriquer des instruments de musique, j’ai aussi fait la même année une formation de technicien son de studio. Cela me permet d’enregistrer les groupes dans lesquels je joue.

En 2007, ne voulant plus faire des boulots qui ne m’intéressaient pas, j’ai décidé de réunir mes compétences en une seule et de fabriquer des instruments à vent. J’ai alors réhabilité un ancienne laiterie à Langoat pour installer mes bécanes. Je me suis formé avec deux luthiers : Paul Larivain : célèbre facteur de bombardes et cornemuses en Bretagne et Ricardo Vittorelli en Belgique : excellent facteur, référence européenne du Kaval Bulgare (flûte oblique).

Mes modèles sont des créations que je perfectionne au fur et à mesure et parfois sur mesure. Je travaille pour des particuliers, des professionnels ainsi qu’avec des profs de musique traditionnelle.

Je me plais à collaborer avec divers artisans et artistes : maroquiniers, joailliers, ébénistes, musiciens, concepteurs…

Pour la suite, je vous laisse naviguer sur mon site.

A bientôt !